Les Thérapies alternatives 


La sophrologie

La psychanalyse

L'hypnose

Le jeu de sable

La Trame


Sylvie FONTENIER-PECQUEUR

 

Céline - 35 ans - perte de sens - déprime

 

Je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année en famille.

Je vous remercie de m'avoir aidé à reprendre confiance en moi, je vais beaucoup mieux et sais gérer mes émotions plus facilement grace à vos bons conseils.

Je n'ai pas encore eu le temps de vous rappeler pour planifier les rendez-vous de cette nouvelle année qui commence, je sais que vous avez des patients plus en attente que moi et je vous recontacte courant janvier .

Passez de bonnes fêtes.

Amicalement.

(Douai - Le 18 décembre 2012)

pour préserver la confidentialité, les prénoms ont été modifiés

Maryline - 52 ans - fibromyalgie - dépression

Dès le début de ma pré-ménopause, il y a 2 ans, j'ai ressenti des douleurs généralisées dans tout le corps, des migraines, des douleurs dans la nuque. J'ai fait des tas d'examens, rien ... Je suis allée voir des Ostéopathes, ils m'ont soulagés momentanément. Puis je n'ai plus réussi à aller au travail et là j'ai fait une dépression. J'ai continué ma descente, sans comprendre. Puis mon médecin m'à déclarer : vous êtes un parfait cas de fibromyalgie.... J'étais perdue, mon corps devenait incompréhensible En rentrant chez moi, j'ai fait des recherches sur Internet, je suis arrivée par hasard sur un site de sophrologie et j'ai essayé, je pratique en séance individuelle depuis maintenant une année, j'enregistre la séance et je la fait tous les matins, comme un rituel. Je contrôle ma douleur, j'ai diminué les anti-dépresseurs progressivement et je ne prends presque plus d'antalgiques. Je viens au cabinet de Madame FONTENIER, avec plaisir, pour vivre une heure dans un cocon de douceur et d'harmonie. Je dors depuis peu toute la nuit. Pour moi, c'était la solution idéàle. (Sin le Noble - le 27 sept 2012)

Annabelle - 23 ans - Anorexie

j'ai rencontré un garçon et pendant 6 mois, la vie était parfaite. Et un jour tout à basculer : il m'a quitté me disant que nous n'étions pas fait l'un pour l'autre et je l'ai croisé plusieurs semaines plus tard avec une fille filiforme. Je me suis sentie coupable de cet échec et pour moi il m'avait quitté parce que j'étais trop ronde. j'ai fait un régime stricte, en limitant toutes les quantités d'aliments. Petit à petit je n'ai plus eu faim et je ne mangeais presque plus. Ma famille s'est alarmée et j'ai consulté un médecin. Je n'ai pas osé raconter mon histoire (je me sentais idiote) et j'ai rencontré Madame FONTENIER par l'intermédiaire d'une psychologue. Je me suis sentie en confiance et j'ai redécouvert mon corps par la sophrologie, j'ai repris quelques kilos, j'ai également repris mes études. Ma vie est bien plus belle maintenant, j'ai découvert tellement de choses et j'en suis tellement reconnaissante. (Bouvignies, le 3 sept 2012)

Martine - 38 ans - burn out

je travaille à temps complet, j'ai 3 enfants, mon mari était au chômage depuis + d'un an et j'ai eu une proposition de mutation pour un poste dont je révais depuis mon entrée dans l'entreprise. Je l'ai accepté et durant 8 mois j'ai tout mené de front. Et un matin, je n'ai pas réussi à me lever de mon lit, le trou noir, des acouphènes dans les oreilles,l'épuisement total et une impression de vide, de néant. J'ai consulté un médecin et là le mot "burn out" a été prononcé. J'ai consulté psy, kiné, ostéo, j'étais sous traitements. Mon kiné m'a donné les coordonnées de Madame FONTENIER et j'ai appelé, elle m'a reçue très gentiellement, nous avons discuté sur la terrasse dans le jardin et j'ai eu l'impression d'être hors du temps. Je suis restée 1h30 et j'en suis partie apaisée. Nous nous voyons tous les 15 jours en séances individuelles. Je n'ai pas encore repris le travail mais je vais mieux et je recommence à faire des projets et surtout à être disponible pour ma famille. (Mons en Pévèle, le 3 octobre 2012)

Gérard - 44 ans - Insomnies

J'ai de très grosses responsabilités et un divorce à gérer depuis quelques mois. Je m'endormais difficilement et chaque nuit je me réveillais vers 1 ou 2 heures du matin, je n'osais pas prendre de somnifère même léger pour ne pas être "dans le gaz" le matin. Après quelques mois et des nuits courtes (4 ou 5 heures de sommeil) je me suis retrouvé aux urgences cardiologiques du CHU de Lille (fatigue profonde) et 3 semaines d'arrêt de travail. J'ai consulté un psychiatre, puis un psychologue (que je vois toujours) ce dernier m'a conseillé la sophrologie caycédienne, je me suis renseigné auprès de mon médecin traitant, il m'a donné le nom de Madame FONTENIER-PECQUEUR. Depus plusieurs mois, j'ai l'impression de reprendre goût à la vie, à la reprendre en mains. Je dors mieux, de 4 heures je suis passé à 7 heures par nuit. Je suis moins irritable au travail et chez moi, lorsque mes enfants viennent pour le week-end. Je commence à accepter mon divorce et à refaire des projets.

(Denain - le 5 décembre 2012)

 

Brigitte (maman de Ségolène - 13 ans) conflits - difficultés de l'adolescence

Depuis septembre, ma fille est en conflit perpétuel avec son père et moi-même, nous ne comprenons plus ses envies, ses habitudes ont changées. Elle est triste, irritable, désabusée. Elle s'isole de ses amies, ne fait plus les boutiques, se néglige. Je ne savais plus quoi faire. La psychologue qu'elle rencontre depuis octobre m'a conseillé la sophrologie afin de l'aider à accepter toutes les modifications auxquelles elle doit faire face. J'ai trouver le site de Madame FONTENIER, par Internet. Nous avons pris rendez-vous, je n'ai pas voulu rester pour laisser Ségolène s'exprimer librement. En sortant du 1er rendez-vous, elle m'a dit "On se sent bien dans son cabinet, en sécurité" Lors du 2ème rendez-vous, elle était inquète de mon état de santé (j'étais enrhumée...) Voilà, je me suis dit c'est gagné, je retrouve progressivement ma fille. Merci

(Douai, le 12 décembre 2012)

Aline - 82 ans - perte de mémoire - déprime

C'est ma petite-fille qui avait fait de la sophrologie caycédienne pendant ses grossesses qui a pris rendez-vous pour moi. Depuis quelques mois j'ai des oublis et des trous de mémoire (je cherche mes clés, les prénoms de mes arrières petits-enfants, le nom des villes, des amis) et je souffre de crise de panique. Madame FONTENIER m'accueille chaque semaine et nous travaillons avec des formes, des chiffres, des lettres. Lorsque je ne retrouve pas mes clés, maintenant, je m'asseois et j'essaie de retrouver ce que j'ai fait avec. Je sais rester calme et généralement je les retrouve. Je fais, chaque fois que ma petite fille viens me voir, les exercices de respiration et de concentration. Je me sens beaucoup mieux, j'ai moins peur et j'apprends à "lacher-prise".

(Orchies, le 5 décembre 2012) 

Valérie - 42 ans - traitement de la stérilité

J'arrive à la fin d'années d'espoirs/d'échecs pour avoir un enfant. J'avais commencé la sophrologie cacycédienne avec ma première fiv sur la région parisienne, il y a 8 ans, je me suis débrouillée seule depuis mon arrivée sur la région nord il y a 3 ans et j'ai ressenti le besoin de me faire accompagner pour cette fin de traitements. Voilà quelques mois que je refais de la sophrologie chez Madame FONTENIER-PECQUEUR, je dois accepter de me tourner vers d'autres solutions.... et surtout reconstruire mon couple qui a beaucoup souffert de ces années d'espoirs/échecs. Je dois avouer que les rendez-vous successifs me font un bien énorme et me permettent de revenir à l'essentiel de notre couple, de notre vie. Nous réactivons toutes les démarches pour une adoption.

(Orchies, le 12 décembre 2012)